Cet élément chimique est représenté par les lettres Co et constitue le 27e composant dans le tableau périodique des éléments. Sa production annuelle est particulièrement conséquente avec 55 000 tonnes en 2006 ce qui indique qu’il fait partie des métaux semi-précieux particulièrement recherchés. En effet, il se trouve utilisé dans de nombreux domaines où il est autant apprécié pour sa couleur bleutée que pour ses propriétés.

Une découverte particulière

KobaltL’histoire du cobalt est empreinte de mystères car longtemps on pensa que la couleur bleue que donnaient certains minéraux provenait de l’alliance du fer et de l’arsenic alors appelé bismuth. Le cobalt fut donc longtemps ignoré ou craint à l’Antiquité où il est alors utilisé sans une certaine maîtrise pour colorer des objets et est alors diabolisé par la population.

Ce n’est qu’en 1735 que le chimiste Georg Brandt parvient à l’extraire et lui donne alors son appellation actuelle. Dès 1745, il est capable d’en exposer les caractéristiques notamment sa coloration particulière. Enfin reconnu, il sera alors largement utilisé.

Au 19ème siècle, la Norvège est à l’origine de l’essentiel de la production avec les trois quarts sur le territoire à des fins industrielles et métallurgiques car il est présent dans de nombreux domaines. Il peut également constituer un élément non-métallurgique intéressant.

Néanmoins, les progrès de la chimie se sont poursuivis et en 1938, John Livingood et Glenn Seaborg isolèrent alors le cobalt 60 qui est un puissant isotope radioactif. Il entre dans le traitement de certains cancers avec son utilisation dans le cadre de la radiothérapie par exemple.

De nombreux usages

Cobalt3Ce métal semi-précieux est utilisé en grande partie dans la métallurgie où il intervient pour réaliser des alliages particuliers. De même, il rentre dans la composition de superalliages à savoir un alliage reconnu pour son exceptionnelle résistance aussi bien à la pression qu’à la température.

Il s’agit alors d’éléments très performants qui sont utilisés dans le secteur industriel. Sa capacité de résistance à la corrosion le place également parmi les éléments préférés car il garantit une certaine longévité aux produits. Il est également présent dans différents carbures ou des aciers particuliers.

CobaltOn le retrouve également dans le secteur non-métallurgique avec la présence de cobalt dans les alliages de certaines prothèses dentaires notamment. Il agit également comme un très bon catalyseur et est donc souvent transformé pour ces fins notamment dans l’industrie chimique et pétrolière.

De nombreux aimants en sont constitués de même que certaines électrodes utilisées en électronique. On le retrouve également dans certains pigments de peinture où sa couleur particulière est alors prisée.

Mais celui-ci a des propriétés beaucoup plus étonnantes puisqu’il intervient dans un domaine où on ne se douterait pas qu’il puisse jouer un rôle. En effet, il est utilisé dans le secteur de l’alimentation animale comme adjuvant permettant alors aux animaux de fabriquer de la vitamine B12 pendant leur digestion, vitamine particulièrement importante car elle joue un rôle prépondérant dans le fonctionnement du système nerveux. Il est donc alors fréquemment ajouté aussi bien dans la matière première utilisée que pour nourrir le bétail.

Prix du cobalt

prix du cobalt

Prix du cobalt en dollar à la tonne

Au 24 janvier 2015, le cobalt s’échange pour 30 000 $ la tonne, soit 26 770 €. Le kilo de cobalt s’échange donc sur les marchés pour 26,77 €.

Vous pouvez aussi consulter les prix de ces métaux :