Treizième élément chimique représenté par le symbole Al, l’aluminium est le troisième composant le plus abondant sur Terre après l’oxygène et le silicium. Il se caractérise par un métal particulièrement malléable, résistant à l’oxydation et possédant une densité intéressante. Il représente une grande part des matériaux solides dans notre environnement, composant de la nature terrestre.

Une découverte en plusieurs étapes

SONY DSCEn 1807, Humphry Davy, célèbre physicien et chimiste britannique démarre des travaux sur certains minerais dont l’alun. Il découvre alors que celui-ci est riche en sodium et en potassium mais découvre un troisième métal qu’il appelle alors aluminium. En 1821, il est reconnu comme faisant partie de la moitié de l’élément appelé bauxite par Pierre Berthier.

Néanmoins, la capacité d’isoler cet élément est le résultat du travail de Friedrich Wöhler, réputé chimiste allemand qui y parvient en 1827. Après étude du métal ainsi obtenu, il va même être en mesure de le décrire et d’en donner ses caractéristiques principales dont sa surprenante légèreté.


Documentaire sur l’aluminium – C’est pas sorcier

Au 19ème siècle, l’industrie prend énormément d’ampleur et des sites de production de l’aluminium sont alors créés dans le monde entier ainsi qu’en France à partir de 1860. La première coulée d’aluminium est alors réalisée peu de temps après en 1876.

Mais la production de ce minerai est complètement révolutionnée par la découverte du procédé Bayer en 1887 qui permet d’obtenir de l’aluminium en grande quantité à partir de la bauxite. A partir de cette date, ce métal sera alors extrait en masse afin de servir à différentes fins et notamment pour la fabrication de pièces de monnaie au cours de l’histoire.

Une grande utilisation

SONY DSCSa production correspond à un grand nombre de tonnes chaque année et il représente le métal le plus utilisé après le fer ce qui prouve son importance et les différentes possibilités d’applications. En effet, il est souvent préféré au fer car il présente une meilleure conductibilité énergétique. Étant donné son caractère mou, on va l’associer à d’autre métaux afin d’obtenir plusieurs sortes d’alliages de qualité comme avec le cuivre, le magnésium, le manganèse ou encore le silicium.

On le retrouve donc en particulier dans le domaine des transports où il est un des composants des différents moyens de déplacement. De même, il tient une grande place dans le monde de l’emballage où ses feuilles d’aluminium permettent de conditionner de la nourriture mais aussi au travers de boîtes de conserve ou encore d’aérosols divers. Il fait donc partie des produits d’utilisation courante particulièrement employés.

Il intervient également dans divers projets de construction immobilière en constituant des fenêtres, certains types de portes ou encore les gouttières extérieures. Il est présent dans de nombreux articles d’utilisation courante tels que les miroirs ou les ustensiles de cuisine.

Il peut être utilisé comme bobines de fil même si la conductibilité du cuivre est plus efficace car il est plus léger et s’accorde donc mieux à certains types de situations. Sa version très pure est utilisée en électronique, en astronomie ou pour réaliser des CD car sa haute qualité permet alors de fabriquer des outils particulièrement performants.

Prix de l’aluminium

En décembre 2014, le prix de l’aluminium s’établit à 1 909,46 dollars la tonne, soit 1,91 $ le kilo. En euro, cela correspond à 1703,47 € la tonne et 1,70 € le kilo.

Vous pouvez aussi consulter les prix de ces métaux :