La fonte n’est obtenue que par un procédé sidérurgique alliant fer et carbone, sous forme de charbon, chauffés à très haute température dans les hauts fourneaux. Lors de l’extraction de cet appareil, on obtient la fonte brute qui par la suite peut être affinée en acier ou être utilisée à des fins industrielles. De son côté la fonte de fonderie mènera également à l’élaboration de différents produits.

Une découverte asiatique

fonte3

Ce métal particulier fut découvert en Chine au quatrième siècle avant Jésus-Christ pendant l’ère des nombreux affrontements entre les différentes tribus chinoises qui veulent alors assoir leur dynastie. On retrouve en effet des statuettes, des outils agricoles ou des articles sous formes de moules destinées à différentes utilisations.

Utilisée au cours des siècles, la première coulée de fonte en Europe est obtenue par Abraham Darby en 1709. Cependant malgré cette découverte, l’anglais mis un certain temps avant d’imposer ce métal comme composant de qualité. Il est alors à l’origine de la construction du pont d’Ironbridge dans la région de Coalbrookdale. Ce pont constitue un monument remarquable car il est premier entièrement construit en fonte sur ce continent.

fonte2

En Europe, c’est la révolution industrielle qui propulse cet élément sur le devant de la scène. En effet, elle devient essentielle à la fabrication de nombreux objets, intervient dans de nombreux projets de développement de la société et est considérée comme un élément indispensable aussi bien en tant que telle que pour sa capacité de créer du fer qui sera alors à son tour utilisé pour d’autres ouvrages.

Les différents types

fonteParmi les fontes à disposition, chacune possède des propriétés particulières qui vont permettre son utilisation dans un domaine. La fonte GL représente une forme de graphite lamellaire, une forme particulièrement pratique pour certains éléments.

En effet, elle est utilisée pour être transformée en disques de freins ou pour la réalisation d’éléments dans les différents objets de chauffage. Dans le même sens, elle est employée pour les plaques de cheminée ou les composants métalliques de celles-ci.

D’autre part, cette forme est choisie pour la fabrication de conduites ou de différents tuyaux qui peuvent alors avoir un but différent. Elle est également préférée pour certains engins de forages ou à mouvements car elle n’est pas sensible aux vibrations et sa forme ne change donc pas sous la pression.

La fonte graphite sphéroïdale ou plus communément appelée fonte ductile intervient surtout dans des applications mécaniques comme des carters, des éléments de suspension ou pour le bras de suspension eux-mêmes. Elle est également à l’origine de canalisations ou d’appareils permettant l’acheminement de l’eau.


Rénover soi-même ses radiateurs en fonte

Dans le mobilier urbain, elle constitue le métal des grilles d’aérations, de bancs publics qui ne sont pas en bois ou des différentes rampes d’accès aux station de trains, de métros ou destinées aux personnes handicapées.

Enfin, la fonte sous forme de graphite vermiculaire est un mélange de lamelles et de sphères et son utilisation est alors plus limitée car elle trouve moins d’applications directes. Néanmoins, elle permet de construire des blocs moteurs pour les camions, automobiles ou autres types de véhicules.

Prix de la fonte

Étant essentiellement composé de fer, le prix de la fonte varie énormément en fonction du cours de celui-ci. Sa valeur est légèrement plus élevée que celle du fer. Par exemple, si votre ferrailleur rachète le kilo de fer à 0,05 € (5 € la tonne), vous devriez pouvoir vendre votre fonte pour 0,07 € le kilo (7 € la tonne).

Vous pouvez aussi consulter les prix de ces métaux :